FRESQUE_AGORAS

Les Agoras, une formule inédite

Pour la première fois depuis sa création, l’Agence Régionale de Santé PACA a réuni tous les acteurs de santé de la région les 8 et 9 octobre derniers à Toulon. Ces premières “Agoras”, consacrées au “parcours de santé”, se réclamaient d’une dynamique participative afin d’incarner la « démocratie sanitaire » chère à l’Agence. L’objectif de ces travaux était d’améliorer la collaboration des acteurs de santé pour produire des propositions concrètes d’amélioration du système de santé, de renforcer les synergies et susciter de nouveaux partenariats. 60 temps forts étaient proposés au cours de ces deux jours, comprenant des tables rondes dédiées aux problématiques transversales, des réunions ARS-partenaires, des ateliers de travail, des “showcases” et des sessions de sensibilisation/formations. S’y sont également tenues des réunions statutaires comme la CCOP ou la CRSA pour la première fois ouvertes au public. Compte tenu du succès de cette manifestation, les prochaines Agoras devraient se tenir dans deux ans.

Les acteurs présents

1500 personnes y ont participé, comprenant des usagers, professionnels de santé hospitaliers et libéraux, dirigeants des établissements de soins et établissements médico-sociaux, responsables d’associations, représentants de l’Etat, élus locaux, enseignants, chercheurs etc… Les URPS étaient bien sûr présentes pour apporter leur contribution.

Le parcours de santé et les problématiques évoquées

L’ARS a rappelé que les « parcours de santé » valorisent la prise en charge globale et coordonnée des patients et usagers ; le parcours s’étend de la prévention à la prise en charge, que celle-ci soit sanitaire, médico-sociale ou sociale. Autant dire que le champ est vaste et que les travaux ont été de ce fait très diversifiés. De nombreuses thématiques ont été abordées, comme le décloisonnement des secteurs sanitaires et sociaux, l’impact des innovations sur les parcours de santé, la “e-santé”, les regards croisés sur les personnes en situation de handicap, le parcours en périnatalité, le parcours des personnes âgées, ou encore l’éducation thérapeutique du patient, l’installation et l’exercice des professionnels de santé libéraux…

La participation de votre Union Régionale

Votre Union Régionale a participé à la Conférence Régionale de la Santé et de l’Autonomie, à la Commission de Coordination de l’Offre de Proximité, à l’atelier sur la prise en charge à domicile après chirurgie. Elle a également assisté aux tables rondes sur les politiques volontaristes des collectivités territoriales dans le domaine de la santé, et sur l’organisation des acteurs sur les territoires. Elle a par ailleurs assisté aux présentations-débats sur le “Sport Santé”, la méthode MAIA, l’évolution d’impact en santé, un exemple de lien ville-hôpital en chirurgie ambulatoire ainsi qu’un exemple de contrat local de santé. Tout au long de ces journées, votre Union Régionale a contribué aux débats et fait des propositions en ce qui concerne, par exemple, la coordination ville-hôpital, la prise en charge pré-opératoire par les MK, ou encore le respect du libre choix du MK par le patient dans le cadre des réseaux ambulatoires en sortie d’hôpital. Par ailleurs, à l’occasion de présentations de projets « sport santé » portés par les fédérations sportives et dont les acteurs sont les animateurs sportifs, elle a appelé celles-ci à plus de coordination avec les MK (suivi du patient, bilan…). D’une manière plus générale, la place des MK dans les dispositifs régionaux « sport santé » sera discutée prochainement entre votre URPS MK, l’ARS et la Direction régionale de la jeunesse, des sports (DRJSCS), ces deux dernières finançant habituellement ces projets. En effet, les MK en sont trop souvent écartés.

Le travail de l’URPS MK continue

Ces agoras ont été sans nul doute une occasion de faire entendre la voix de la profession, tant auprès des autorités sanitaires que des autres acteurs. Elles ont également été un lieu de partage d’informations et d’expériences très utile. Des contacts ont été noués avec divers acteurs et des actions communes sont envisagées. D’ores et déjà, votre Union Régionale poursuit le dialogue avec l’ARS et autres acteurs de santé pour contribuer à l’organisation de l’offre de santé régionale, mission confiée aux URPS par la loi HPST…