Le conseil national de l’ordre des masseurs-kinésithérapeutes, les syndicats et organisations professionnels expriment leur vive inquiétude quant aux possibles dérives du système de prescription d’une activité physique adaptée pour les patients atteints d’une affection de longue durée (ALD), et aux conséquences pour la santé des patients d’un amendement présenté à l’Assemblée nationale.

Voir le communiqué