Partenaires

Partenariat URPS MK PACA – Réseau Bronchiolite Asthme Mucoviscidose PACA (ARBAM)

ARBAMLe partenariat entre votre Union Régionale et l’association ARBAM PACA se préparait depuis un moment déjà. Il est désormais effectif ! Cela réjouira l’ARS qui appelait ce rapprochement de ses vœux.

L’association Réseau Bronchiolite Asthme Mucoviscidose PACA

Ce réseau régional a pour vocation d’assurer la permanence des soins de ville en kinésithérapie respiratoire prodigués aux nourrissons souffrant de pathologies respiratoires, en particulier pendant l’épidémie de bronchiolite. L’association a mis sur pied, à cette fin, un système de gardes pour améliorer l’accès aux soins les week-ends et jours fériés. Elle a aussi pour objectif, dans ce domaine, d’améliorer la qualité des soins, la coordination entre tous les acteurs concernés et de mener des actions de prévention auprès des familles. Ce projet est soutenu par l’Agence Régionale de Santé.

L’efficacité du dispositif mis en place par l’ARBAM PACA n’a plus à être démontrée : plus de 500 masseurs-kinésithérapeutes participent aux « gardes » (astreintes) dans 38 secteurs répartis sur 6 départements, ce qui a permis la prise en charge de plus de 5 000 patients durant l’épidémie en 2015 . Des formations et échanges entre professionnels de santé sont régulièrement organisés et la coordination pluri-professionnelle ville-hôpital a été améliorée par l’utilisation d’une fiche-bilan de transmission pour chaque patient. Le Réseau a vocation à se renforcer sur tous les territoires de la région PACA, vœu cher à l’ARS.

Répondre à un enjeu majeur de santé publique

L’épidémie hivernale de bronchiolite aiguë et autres bronchopathies du nourrisson constitue un véritable enjeu de santé publique. Celle-ci engendre en effet la saturation des services d’urgences pédiatriques alors même que l’immense majorité des petits patients ne nécessite pas d’hospitalisation et pourrait être prise en charge en ambulatoire par un masseur kinésithérapeute quotidiennement. Le travail du Réseau améliore l’accès aux soins, permet notamment de désengorger les services d’urgences, et renforce la qualité des soins.

Pertinence de la kinésithérapie respiratoire avec AFE

La récente étude clinique Bronkilib, qui va être publiée sous peu, rend compte de l’efficacité de la kinésithérapie respiratoire avec augmentation du flux expiratoire (AFE) dans la prise en charge de la première bronchiolite du nourrisson en pratique de ville. Cette première étude en ambulatoire a été réalisée en France par les Réseaux Bronchiolite sur la période épidémique 2013/2014 avec, notamment, une importante contribution de l’ARBAM PACA.

Un partenariat naturel

Soutenir le projet du Réseau s’avère au cœur des missions de l’Union Régionale. Les URPS ont en effet pour mission, en vertu du Code de la Santé Publique, de contribuer à l’organisation de l’offre de santé régionale, participer à l’organisation de la permanence des soins, améliorer l’accès aux soins, la qualité et la coordination des soins…

Rejoignez l’ARBAM PACA !

La saison épidémique démarre, mais il encore temps d’adhérer au Réseau ! Celui-ci renforcera votre connaissance des techniques de kinésithérapie respiratoire de désencombrement et indemnisera vos jours de garde (astreintes). En moyenne, un masseur kinésithérapeute adhérent assure deux gardes par saison (d’octobre à avril), aux dates de son choix.

Vous pourrez retrouver toutes les informations utiles sur le site internet www.arbam.fr